Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Accueil « L'UMR « Membres « G « GAUJAL Sophie

Sophie GAUJAL

Associée
E.H.GO

Sophie Gaujal est actuellement professeur en lycée. Elle a soutenu sa thèse le 27 septembre 2016 à l’université de Paris 7 Diderot. Intitulée "une géographie à l’école par la pratique artistique", la thèse a été réalisée sous la direction de Christian Grataloup. Elle a eu pour objectif de développer des outils permettant d’articuler en classe la géographie spontanée et la géographie raisonnée. En effet, les liens entre leur pratique de l’espace et la géographie enseignée sont rarement explicites pour les élèves ou pour les adultes qu’ils deviennent, et peu explicités. A l’échelle micro-spatiale du quotidien, les programmes préfèrent en effet la petite échelle, celle des Etats et des aires régionales. Plus largement, les didacticiens font état d’une géographie dans laquelle les élèves peinent à être acteurs, une géographie où la pédagogie transmissive est privilégiée. De récentes évolutions curriculaires, comme l’introduction de l’habiter, de « mon espace proche », des territoires du quotidien permettent cependant d’envisager une pédagogie ayant davantage recours au vécu des élèves, soit une géographie expérientielle. Trois dispositifs visant à géo-graphier le sensible en classe ont ainsi été expérimentés : la photographie, via un concours de photographie intitulé GéoPhotoGraphes et organisé à l’échelle académique, la carte sensible, via un concours de carte postale sensible (CartoGraphie ton Quartier) lancé à l’échelle nationale, et une performance artistique. La méthodologie adoptée a été celle d’une recherche-création : recherche d’une part menée par une praticienne-chercheure sur sa propre pratique, et utilisant sa position d’enseignante dans le secondaire et de formatrice pour tester ses hypothèses ; création d’autre part, car engageant la créativité de la chercheure, pour mettre en œuvre dans un cadre scolaire des pratiques facilitatrices d’expériences sensibles. Au terme d’un exposé qui présente d’abord les bricolages expérimentés dans le champ de la pratique enseignante, puis l’élaboration d’un cadre théorique et méthodologique dans le champ de la recherche, la troisième partie de la thèse est consacrée à la description et l’analyse de ces dispositifs de géo-graphies. S’y dessine la manière dont les classes, les élèves et leurs enseignants, par le truchement de ces dispositifs, ont fait avec l’espace, pour en dégager un savoir spatial et le communiquer à d’autres.

Formation

2016 : Doctorat en géographie à l’université de Paris 7 Diderot au laboratoire Géographie-cités (UMR 8504), dans l’équipe E.H.GO. Thèse sous la direction de Christian Grataloup [en ligne]. Qualification en section 23 (géographie) du Conseil national des universités (CNU).

2012 : Master II de didactique des disciplines à Paris VII, mention Très Bien, sous la direction de C. Grataloup et C. Leininger (« Histoire de l’art, histoire des arts, débat(s) d’école »).

2007 : Agrégation interne d’histoire-géographie, option géographie

Distinctions

Sélectionnée pour le prix de thèse Mappemonde 2016

Lauréate du prix de thèse du Comité National Français de Géographie (CNFG), 2016

Activités professionnelles

Depuis 2016, chargée de mission d’inspection d’histoire-géographie de l’académie de Versailles.

Depuis 2015, membre du jury du concours général de géographie.

Depuis 2014, chargée de cours en didactique et en épistémologie de la géographie (15h), Paris Diderot, M2. Encadrement de M2. Membre du jury.

2014, membre du jury du CAPES histoire-géographie

Depuis 2013, animation de stages dans le cadre de la formation continue des enseignants dans l’Académie de Versailles

2013-2017, professeur relais à la Cité de l’architecture

2011-2017, membre du GEP (Groupe d’Expérimentation Pédagogique) hitsoire-géographie de l’académie de Versailles

Depuis 1997, enseignante d’histoire géographie en collège puis en lycée.

Membre de groupes de recherche

Depuis 2012, membre d’un groupe de recherche sur l’étude de cas puis du groupe « Pensée spatiale », IREM de Paris (dir. Caroline Leininger, Paris 7 Diderot, LDAR).

2007-2012 enseignante associée à l’INRP puis IFÉ, programme de recherche Emmanuelle sur les manuels scolaires (dir. Alain Choppin ; Philippe Savoie).

Publications récentes

1. Revue à comité de lecture

Gaujal, S. (2016), « Peut-on faire des élèves, via une démarche artistique, des acteurs / créateurs de l’espace qu’ils habitent ? », in Thémines, J.F. & Doussot, S. (dir.), “Acteurs et action. Perspectives en didactiques de l’histoire et de la géographie”, Caen, Presses Universitaires de Caen.

Gaujal, S. (2016), « Une géographie à l’école par la pratique artistique », Carnets de soutenances, Carnets de géographes, http://cdg.revues.org/623

2. Revue sans comité de lecture

Gaujal, S. (2017), “la cartographie sensible participative : un autre rapport au savoir”, revue Diversité, n°189.

3. Chapitres d’ouvrage

Gaujal, S. (à paraître), « Apprendre à lire la ville avec une classe de Première », in Molinié A.S. (dir), l’histoire des arts, Lharmattan.

Gaujal, S., Leininger, C. (2017), « From Classroom Practices to Global Actions », in Demirci, A., González, R., Bednarz, S., Geography Education for Global Understanding, Springer.

Gaujal, S., Leininger, C. (2017), « Enseigner le tourisme », in Fagnoni, E., les espaces du tourisme et des loisirs, A.Colin.

Gaujal, S. (2017), « Carte postale sensible d’un territoire de proximité : fabrique et enjeux », in Alpe, Y., Barthes, A. & Champollion, P., Permanences et évolutions de la relation complexe entre l’école et son territoire, Observatoire école et territoires.

Gaujal, S., Leininger C. & Vergnolle C. (2017), « Le territoire local dans la géographie scolaire française », in Alpe, Y., Barthes, A. & Champollion, P., Permanences et évolutions de la relation complexe entre l’école et son territoire, Observatoire école et territoires.

Colloques

« Le praticien-chercheur en didactique de la géographie : un bricolage de références », colloque international de didactique, « quelles références pour les didactiques de l’histoire, de la géographie et de l’éducation à la citoyenneté ? », Bordeaux, 18-20 octobre 2017.

« Le care : un levier pour l’apprentissage de la géographie », colloque international « le bien-être dans l’éducation, un objet de recherche pour les sciences humaines et sociales », Paris, 2-4 octobre 2017.

« La carte sensible, levier d’empowerment des élèves », XXXIIème Congresso Geographico Italiano, Rome 7-10 juin 2017.

« Une sortie-jeu dans la ville avec une classe de Première, Journée d’Etude « L’urbanisme, l’architecture et le jeu : jouer pour mieux régner, avec ou sans l’ego ? », Université de Lille 1, 12-13 décembre 2017

Activité éditoriale et responsabilités de recherche

Depuis 2016, membre du comité éditorial du site Didagéo.

Membre du comité organisationnel du colloque de l’AIRDHESS, « Citoyenneté, identité, altérité », 6-8 juin 2018.

2011-2016, membre du GEP (Groupe d’Expérimentation Pédagogique) de l’Académie de Versailles et rédactrice sur le site académique Strabon.

Depuis 2012, conception et animation du blog GéoPhotoGraphes&Carto.

Date de mise à jour : 2 novembre 2017

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés