Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Lire aussi
Accueil « L'UMR « Membres « D « DESCLAUX - SALACHAS Jasmine

Jasmine DESCLAUX - SALACHAS

Cartographe, auteur. Professeur de Cartographie
(École Nationale des Sciences Géographiques /ENSG - Université Paris 8).
Fondatrice des "Cafés-cartographiques"
Doctorante
P.A.R.I.S
13 rue du Four 75006 PARIS
T. : 01 40 46 40 00

Envoyer un message

Thèse de Doctorat : CARTOGRAPHIE & ÉDUCATION

FORMATION

1995-2014 -Formations professionnelles permanentes afin de répondre à la nécessité d’intégrer les nouvelles technologies à notre disposition aujourd’hui, des stations graphiques aux logiciels de production cartographique.

1978-1981 -École Nationale des Sciences Géographiques / ENSG : diplôme de cartographie/photo-identification.

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES

Co-vice présidente du Comité français de Cartographie.

Présidente de la Commission "CARTOGRAPHIE & COMMUNICATION"
http: //www.lecfc.fr/

Correspondante pour la France sur la Commission "CARTOGRAPHY & CHILDREN"
Association Cartographique Internationale /ACI
http://lazarus.elte.hu/ccc/ccc.htm

Membre du Comité Scientifique du Club Alpin /FFCAM (CAF)
http://www.ffcam.fr/comite_scientifique.html

PARCOURS PROFESSIONNEL

Directrice générale des "Cafés-cartographiques".

Professeur de Cartographie depuis 2000.
École Nationale des Sciences Géographiques / ENSG .
Université Paris 8 / Licence, Master 2 - Université Montpellier 3 / Master 1.

Formation en cartographie générale - chaîne graphique – sémiologie graphique - esthétique graphique.

Conception et réalisation cartographiques / DAO/CAO - Mac ou PC/ fichiers Illustrator, Photoshop, CorelDraw, Dry.

2000 -American Congress on Surveying and Mapping / ACSM :
27th Annual Map Design Competition / Exposition cartographique, Little Rock – USA, Mars 2000 : MOUNT RAINIER CENTENNIAL EDITION
Carte du Parc Nat. du Mont Rainier désignée carte de l’année, meilleure carte topographique et carte de référence de l’année 2000.
Attribution de 3 PRIX : ACSM 2000 Best of Show - Best Topographic Map - Best Reference Map.

Date de mise à jour : 13 octobre 2017

Normalisation_des_Donnees-JdS

Avant toute opération de construction des éléments dans la carte, il est impératif de
maîtriser les systèmes référentiels auxquels l’information géographique à traiter est rattachée.

Data_Standardization-JdS

Before beginning to place any feature on a map, it is essential to master the reference
systems upon which this geographic information will be structured.

LIRE L’ESPACE, PENSER LA CARTE

Figure de savoir, ou figure pour savoir, une carte est un discours à plusieurs niveaux de
lecture ; une synthèse qui émerge de l’élimination de tout « bruit » qui pourrait brouiller la compréhension du message « objectif » construit pour être transmis sans ambiguïté.
Après L’OEIL QUI PENSE publié en 1998, où Françoise Vergneault-Belmont proposait 23 itinéraires de découvertes de méthodes graphiques au service de la recherche en sciences de l’homme, c’est ici une invitation à tout curieux de la chose graphique qui nous est offerte

ART & CARTOGRAPHIE, Besançon 2o12

Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre des activités de la commission Cartographie et
Communication du Comité français de cartographie/CFC - Association cartographique internationale/ACI.
Expériences, points de vue, valorisation de projets : quel que soit le domaine d’application considéré, ces journées de la cartographie vous invitent à découvrir, comprendre et partager les applications que nous permettent les outils
de la cartographie à notre disposition aujourd’hui.

PALESTINE, LA SUBSISTANCE AU QUOTIDIEN : réflexion sur un observatoire des paysages à Battir

La représentation cartographique du territoire, réalisée hors des normes et des codes internationalement adoptés, relève d’un enjeu stratégique particulièrement performatif : rendre la dimension spatiale du territoire illisible afin de maintenir les découpages territoriaux en état de mutabilité constante. Arpenter, relever, observer, mesurer, représenter - en un mot « cartographier » les paysages palestiniens -, c’est également réaliser l’acte nécessaire à la constitution et à la reconnaissance d’un territoire : ici, celui du village, Battir, levé au 1:15ooo, de 2oo7 à 2o11.

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés