Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Accueil « Recherche « Axes de recherche « Axe 4 – L’Union européenne et les pays du voisinage : intégration fonctionnelle, cohésion territoriale et gouvernance multi scalaire

Axe 4 – L’Union européenne et les pays du voisinage : intégration fonctionnelle, cohésion territoriale et gouvernance multi scalaire

Cet axe de recherche questionne les dynamiques contemporaines de l’Union européenne et des pays du voisinage (est, sud) à travers le prisme de trois concepts : l’intégration fonctionnelle, la cohésion territoriale, les échelles multiples de gouvernance. L’originalité de cet axe consiste à ne pas tenir pour acquise l’existence de l’Europe comme objet d’étude pertinent et de préférer adopter comme espace d’étude un périmètre spatial évolutif au cours du temps dont on ne préjuge pas a priori de la localisation finale des frontières.

La crise du projet européen est analysée à plusieurs échelles, dans un contexte de remise en cause/redéfinition de la solidarité territoriale qui joue à tous les niveaux : nationaux, supranationaux et infranationaux.

JPEG - 165 ko

L’intégration fonctionnelle du territoire européen peut se lire à travers les flux matériels ou immatériels qui relient les territoires et contribuent à leur croissance ou à leur déclin. Cette analyse est menée en partenariat avec d’autres axes de l’UMR. Avec l’axe 2, on se propose de mettre à jour des régions du monde intégrées par les échanges, mais dont l’extension peut s’avérer plus vaste ou plus étroite que celle du territoire politique de l’UE ou celle du territoire perçu dans les représentations mentales comme « européen ». Avec l’axe n°5, on se propose d’analyser les processus économiques et démographiques conduisant à la mise en place d’espaces marginaux à l’intérieur du territoire de l’UE. La comparaison entre les dynamiques de l’UE et celles d’autres pays d’industrialisation ancienne est ici particulièrement précieuse. Avec l’axe mobilité, il s’agit de voir en quoi les circulations migratoires participent de l’intégration – ou non – entre l’UE et son voisinage, et de l’émergence de nouvelles centralités/marginalités.

La cohésion territoriale est envisagée dans une perspective statistique et cartographique, à travers l’analyse des productions du programme ESPON, en interrogeant les productions réalisées jusqu’ici. Dans cette perspective, un travail d’analyse du discours produit par l’UE dans le cadre de la politique de cohésion est poursuivi et approfondi, notamment en mobilisant une analyse des productions cartographiques produites au titre de l’UE afin de déterminer les représentations qui sous-tendent les actions liées à la cohésion territoriale.

JPEG - 121.2 ko

La gouvernance territoriale multi scalaire donne lieu à des travaux consacrés à l’analyse des processus de gouvernance territoriale au sein de l’UE ou dans son voisinage. Ces travaux impliquent de s’intéresser à la redéfinition des mailles et à leur capacité d’action sur les territoires. Il s’agit donc d’interroger, parfois à l’aide de la comparaison internationale, les modes de fonctionnement concrets des territoires dans leurs rapports à l’UE. Dans cette perspective, c’est la problématique de l’articulation des niveaux de décisions et des échelles d’actions qui est en jeu car la question de la gouvernance territoriale pose le problème de la coordination verticale et horizontale des actions. Il s’agit aussi d’interroger la façon dont se redéfinissent les identités territoriales à la fois à l’intérieur de l’UE et dans son voisinage.

Dans le cadre de cette problématique est abordée la question de l’articulation entre compétitivité et cohésion. Outre les questions touchant au développement local, à l’emploi et au renouvellement urbain, la question de la production et de la gestion de l’énergie au sein de l’UE, et plus particulièrement dans certains pays d’Europe centrale, devrait apparaître dans les années futures comme un enjeu important de gestion des villes et de leur rapport au territoire. Ce thème constitue un bon terrain d’investigation visant à établir si des réponses aux enjeux énergétiques peuvent être apportées en dehors de cadres internationaux et nationaux par des initiatives plus locales, notamment au niveau des villes. Les preuves de cette « sortie par le bas » pourraient remettre en cause l’articulation des niveaux de la gouvernance européenne en donnant un rôle privilégié au local. L’idée même de cohésion territoriale qui implique non seulement une certaine articulation des actions et la diminution des inégalités territoriales au sein du territoire européen, pourrait, également, être remise en cause par ce type d’évolutions.

JPEG - 149.9 ko

Les voisinages de l’Union européenne constituent à bien des égards une clé de lecture pour comprendre les dynamiques internes de l’UE, à condition de saisir simultanément les dimensions de voisinage orientales et méridionales. Les pays voisins offrent en effet un miroir fidèle des contradictions internes de l’UE et sont un révélateur des non-dits de la construction européenne. Des analyses ciblées sur des pays précis seront menées dans un esprit comparatif, afin de saisir d’une part ce que les politiques d’aménagement de ces pays doivent à la diffusion d’un éventuel modèle européen, mais aussi, réciproquement, ce que les pays de l’UE pourraient apprendre des difficultés rencontrées dans ces territoires et des solutions souvent innovantes qui y sont développées.
Les travaux de cet axe, ayant pour objet l’Europe, portent également sur l’analyse de la perception des frontières, en particulier sur la façon dont la frontière fonctionne comme barrière vis à vis des migrations. Ces travaux permettent d’aborder la manière dont ce continent et ses institutions sont perçus à l’intérieur et à l’extérieur de l’Europe.

Responsables : Claude Grasland, Gilles Lepesant, Dominique Rivière, Frédéric Santamaria

Equipe P.A.R.I.S
Equipe C.R.I.A

Les images sont extraites de :
Europe’s Neighbourhood from a Territorial Perspective - February 2013 Report from the ESPON Internal Seminar on 5-6 December 2012 in Paphos - Cyprus
Voir en ligne

Date de mise à jour : 6 mai 2015

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés