Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil


                      
                      
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Lire aussi
Accueil « Evénements « Séminaires « Migrations internationales : de nouveaux enjeux pour la recherche ?

19-21 février 2019

Migrations internationales : de nouveaux enjeux pour la recherche ?

Séminaire de recherche

Hadrien Commenges et Anne Bretagnole organisent les 19, 20 et 21 février 2019 un séminaire de recherche intitulé :

Migrations internationales : de nouveaux enjeux pour la recherche ?

Cet événement, préparé dans le cadre du groupe de travail « Produire la ville ordinaire » du LabEx DynamiTe et des Masters Carthagéo et GéoPrisme (Universités Paris 1Panthéon Sorbonne, Paris Diderot et ENSG), aura lieu à l’Institut de Géographie, 191 rue Saint-Jacques, Paris 5e.

La question des migrations internationales (MI) est fortement mobilisée dans les médias et la recherche. Cette mobilisation n’est pas liée à une explosion des flux (leur proportion par rapport à la population mondiale est deux fois plus faible qu’à la fin du 19è s.) ni à une monté des crispations identitaires autour du local et des frontières, déjà très présentes à certaines périodes de l’histoire. Si nouveautés il y a, il semblerait qu’elles se trouvent plutôt du côté des questions démographiques (accroissement rapide du nombre de villes/régions en décroissance démographique, pour lesquels les MI pourraient se présenter comme une opportunité à saisir), économiques (niveau inédit dans l’histoire de la concentration des richesses et des moyens de production émanant du capitalisme industriel et financier, et donc des dissymétries entre les différentes régions du monde) et environnementaux (migrations de détresse liées à des dégradations environnementales, en cours et à venir).

Trois questionnements principaux seront proposés lors de ce séminaire : peut-on réellement échapper à l’hyperspécialisation de la recherche et aborder les MI à partir des apports conjoints de la démographie, sociologie, économie, histoire, géographie, etc. ? Comment parler « des » MI lorsqu’on part de l’observation de trajectoires de vie ou de pratiques d’un groupe restreint de migrants (abordés par le chercheur lors de son terrain) et qu’on se livre à l’exercice périlleux de la « monté en généralité » ? Les méthodes disponibles permettent-elles de décrire objectivement les flux migratoires contemporains, compte tenu des difficultés à circonscrire la catégorie même de migrant et de la multitude des traitements disponibles permettant au cartographe de choisir sa représentation (apaisante ou angoissante) d’une matrice de flux ?

Mardi 19 février : salle 412, Institut de Géographie

  • 14h15-15h François Héran (Professeur au Collège de France, chaire « Migrations et sociétés, Directeur de l’Institut Convergences Migrations) : Comprendre les logiques migratoires : les défis de l’interdisciplinarité
  • 15h-15h45 Patrick Simon (Directeur de Recherche à l’INED, UR Migrations internationales et minorités) : Questions épistémologiques et méthodologiques sur la mesure de l’intégration et des discriminations
  • 15h45-16h45 : questions et discussion

Mercredi 20 février : Nouvel Amphi, Institut de Géographie

  • 14h15-15h William Berthomière (Directeur de Recherche au CNRS, UMR Passages, Bordeaux) : Prendre place dans le monde rural : étrangers et aidants, des attentes partagées
  • 15h-15h45 Sylvain Souchaud (Chercheur à l’IRD, UMR Migrations et Sociétés « URMIS ») : Du traitement statistique à l’enquête de terrain auprès d’une population « rare » en milieu métropolitain : les travailleurs immigrés des ateliers de confection à São Paulo.
  • 15h45-16h45 : questions et discussion

Jeudi 21 février : salle 402, Institut de Géographie

  • 14h15-15h Olivier Clochard (Chargé de recherche au CNRS, Directeur de l’UMR Migrinter) : Cartographies des migrations entre engagements, carences de données et approches pluridisciplinaires
  • 15h-15h45 Nicolas Lambert (Ingénieur de recherche, UMS RIATE/CNRS) : Cartographier les migrations : une approche engagée
  • 15h45-16h45 : questions et discussion

Le programme est par ailleurs disponible au téléchargement :

PDF - 63.8 ko
Programme du séminaire
Date de mise à jour : 15 janvier 2019

 
 

Géographie-cités 2011, Tous droits réservés